Archives pour la catégorie A la Une

Baisse des effectifs salariés dans l’ESS en 2020 en Normandie : la culture et le sport très impactés

Les structures de l’ESS subissent les retombées de la crise sanitaire avec plus de 3 000 emplois perdus en Normandie dont 1 000 pour les seuls secteurs de la culture et du sport. C’est ce que met en lumière la note de conjoncture au 2e trimestre 2020 publiée par la CRESS Normandie.

Associations culturelles, clubs de sports …, mutuelles, coopératives les entreprises de l’Économie Sociale et Solidaire (qui emploient plus de 117 000 personnes soit 11,1 % des salariés de la région) ne sont pas épargnées par la crise sanitaire. La note de conjoncture publiée par la CRESS Normandie met en lumière plusieurs faits marquants :

  • Une baisse globale des effectifs salariés de l’ESS en région de – 3,1%, soit 3110 emplois supprimés entre le 2e trimestre 2019 et le 2e trimestre 2020
  • Des secteurs d’activités très impactés : 14,5% de baisse dans les arts et le spectacle et 16% dans le secteur du sport et des loisirs, soit plus de 1 000 emplois détruits pour ces deux seuls secteurs.
  • Une contraction des effectifs salariés et des établissements plus ou moins marquée selon les départements, le Calvados et la Seine-Maritime connaissent les plus fortes baisses sur la période avec respectivement une baisse de -3,95% de l’emploi salarié (-962 postes) et -3% de l’emploi salarié (-1110 postes).

Face à ces premiers constats alarmants, et une situation qui risque de se poursuivre dans les mois à venir pour certaines activités qui n’ont pas encore repris ou très partiellement, ces tendances devront être étudiées précisément sur un temps plus long. Aussi, ces résultats seront complétés dans une prochaine note par l’analyse des données trimestrielles issues des chiffres ACOSS-URSSAF pour le reste de l’année 2020. 

Télécharger la note de conjoncture

[Webinaire] Développe-me – 18 janvier

Le Mouvement Associatif de Normandie et le PANA organise le 18 janvier 2021 de14h à 17h, une après-midi d’ateliers et d’échanges 100% digitale. Cette journée de l’engagement sera dédiée aux apports et limites du numérique pour le secteur associatif en cette période de crise.

Inscriptions

Mob’In Normandie lance le site « Déclic Déplacements »

Ce nouveau site permet en quelques clics d’obtenir l’ensemble des solutions de déplacements pour les seniors (seniors en emploi, jeunes retraités, personnes en état de dépendance, proches du grand âge) sur le territoire du Calvados.

Porté par Mob’In Normandie, réseau des acteurs de la mobilité inclusive en Normandie, ce site propose selon son besoin, sa tranche d’âge, sa situation fiscale, son secteur, d’accéder aux services associés.

Les financeurs de ce site sont la Conférence des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie du Calvados et la Fondation Macif.

Découvrir le site « Déclic Déplacements »

31 participants aux rencontres normandes du financement

Le 15 décembre la CRESS Normandie a organisé les Rencontres Normandes du financement de l’ESS avec le soutien de la Région Normandie. L’objectif de cet événement était de permettre à des structures de l’ESS de rencontrer, sur un temps limité, plusieurs financeurs susceptibles de soutenir leurs projets.Le temps a été introduit par M. Florent Barette, membre du bureau de la CRESS.

Quelques chiffres :
– 18 associations/entreprises de l’ESS ont participé
– Ainsi que 13 financeurs (financeurs solidaires, fondations, institutionnels)
– 54 rendez-vous qualifiés organisés entre un financeur et une structure ESS

LES FINANCEURS PRÉSENTS

Les fondations et fonds de dotation

  • Fondation AG2R
  • Fonds Agir Pour l’Emploi EDF
  • Fonds de dotation Caisse d’Epargne
  • Fondation Crédit Agricole Solidarité et Développement
  • Fondation Macif
  • Fondation Vinci

Les fonds et financeurs solidaires

  • Ecofi
  • France Active Normandie
  • Inco
  • La Nef

Les institutionnels

  • AD Normandie
  • Banque des Territoires
  • France Active Normandie

Financement participatif

  • Kiwaï

Face à la crise, un renforcement historique du dispositif local d’accompagnement (DLA)

La secrétaire d’État chargée de l’Économie sociale, solidaire et responsable auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, Olivia Grégoire a confirmé confier au dispositif local d’accompagnement (DLA) un rôle central dans l’exécution de sa politique publique de lutte contre l’urgence économique et dans la mise en œuvre du plan France Relance au service de l’économie sociale et solidaire (ESS).

Une hausse de 2,8 millions d’euros du financement du DLA pour financer 2 priorités :

  • Un accompagnement personnalisé et renforcé

Le DLA proposera des solutions d’accompagnement personnalisé et renforcé aux structures de l’ESS qui bénéficieront du fonds UrgencESS, doté de 30 millions d’euros et opérationnel en janvier, face à l’urgence.

« UrgencESS » : une aide pour les entreprises de l’ESS

Il s’agit de garantir leur pérennité économique au-delà du versement de l’aide, qui oscillera entre 5 000 et 8 000 euros pour les structures de moins de dix salariés.

  • La mobilisation de nombreuses aides et appels à projets

Dans le cadre de la relance, le DLA accompagnera les structures de l’ESS dans la mobilisation des nombreuses aides et appels à projets auxquels elles ont droit, à l’image des domaines de : 

  • l’économie circulaire,
  • la transition agroécologique,
  • le secteur médico-social,
  • la culture,
  • le sport.

Les fonds supplémentaires versés pour le DLA

Afin de  financer ces deux priorités, le secrétariat d’État à l’ESS a annoncé une hausse exceptionnelle de 2,8 millions d’euros du financement du DLA par l’État. Celle-ci s’ajoute à une enveloppe annuelle de 10 millions d’euros. Les fonds supplémentaires iront principalement abonder les DLA au niveau local et correspondent une hausse de 60 % des crédits dédiés aux prestataires. Cela permettra notamment de développer l’accompagnement en ingénierie.

Plus d’informations

Retrouvez les Journées de l’ESS de Rouen en vidéo !

Les Journées de l’ESS de Rouen vous ont donné rendez-vous tous les soirs de cette semaine pour assister à 5 conférences autour de l’économie sociale et solidaire et dont le fil rouge est « l’économie de la résilience ». Retrouvez ces conférences en vidéos

Les thèmes abordés sont l’alimentation, l’entrepreneuriat, la réduction des déchets et le réemploi, mais aussi les questions de l’aide que peut apporter l’ESS face à la Covid-19 et aux personnes les plus précaires.      

Ces échanges ont réuni élus de la Ville, entrepreneurs locaux, associations ainsi que des organismes en charge de l’ESS. 

« Un autre marché », habituellement organisé sur la place Barthélémy par l’Ardes, se tiendra également virtuellement du mardi 1er au jeudi 24 décembre 2020 avec la présence d’acteurs locaux de l’ESS.     

16 lauréats pour le 1er appel à projets normand sur la mobilité solidaire

Le premier appel à projets du Fonds Caisse d’Epargne Normandie pour l’Initiative Solidaire (FCENIS) a connu un véritable succès. 43 projets normands ont été déposés. Le jury en a sélectionné 16 pour leur caractère particulièrement innovant et leur engagement significatif en faveur de la « mobilité solidaire ». Chacun des lauréats recevra prochainement sa dotation lui permettant de concrétiser son projet. Au total, ce sont 150 000 euros qui seront ainsi versés par le Fonds aux porteurs de projets. Premier mécène de l’Economie Sociale et Solidaire en Normandie, la Caisse d’Epargne réaffirme ainsi son rôle sociétal sur le territoire normand.

Garage solidaire, auto-école associative, plateforme de mobilité …

Les lauréats de l’appel à projets se sont distingués par leur originalité et leur engagement dans des solutions innovantes de mobilité solidaire, en ville ou à la campagne, utilisant le vélo ou la voiture, mettant en avant la formation, la sensibilisation ou encore valorisant la multi modalité.

  • « Maitriser mon budget Voiture : Accompagnement Préventif et Financier » par Solidarauto Rouen Métropole à Sotteville-lès-Rouen

Accompagner les clients du garage solidaire dans l’entretien de leur véhicule pour maîtriser leur budget et assurer leur sécurité, les aider dans la réalisation du diagnostic de leur voiture, les sensibiliser à l’éco conduite et à la recherche de moyens financiers pour acheter ou réparer leur voiture.

·   Un Toit vers l’Emploi » par Entrepreneurs du Monde pour L’association La Case Départ à Rouen

Développer l’insertion professionnelle des personnes sans abri de la métropole de Rouen en leur proposant tout d’abord un toit via des maisons mobiles. L’acquisition d’un véhicule capable de tracter ces maisons mobiles va permettre de saisir aussi les opportunités d’emploi hors métropole.

·    Initiatives territoriales – ADVF et mobilité » par Mutualisation, Coopération, Emploi dans le Secteur Médico-Social, Social et Sanitaire à Athis-de-l’Orne

Sécuriser le parcours vers l’emploi dans le secteur de l’aide à domicile, d’un public éloigné, en zone rurale, à travers l’obtention conjointe du titre professionnel ADVF et du permis de conduire.

·    Garage solidaire Transmission 14 » : ouverture à Hérouville-Saint-Clair d’un service de dépannage par Caen la mer Emploi et Compétences

Développer un service de dépannage par l’achat d’un camion de dépannage pour le garage solidaire qui propose actuellement un service de réparation avec des tarifs adaptés selon les ressources des personnes.

·   Autrement mobile à la campagne » par Le Pied à coulisse au Roncenay-Authenay

Développer des rendez-vous mensuels d’ateliers d’autoréparation de vélos dans 8 communes du territoire du sud de l’Eure grâce à un atelier ambulant et ainsi déployer une aide à la mobilité par le prêt de vélos & vélo à assistance électrique, avec un accompagnement à la remise en selle.

·   L’inclusion par le vélo » par le Garage Social Caux Seine à Saint-Eustache-la-Forêt

Favoriser l’inclusion sociale et professionnelle des publics du Territoire Caux Seine agglo par la pratique du vélo à assistance électrique et promouvoir et développer la pratique du vélo en milieu rural.

·   Mise à disposition de voiture avec possibilité d’achat » par l’Association Auto Sages à Gournay-en-Bray

Mettre en place un service de mise à disposition de véhicule en location avec possibilité d’achat, permettant aux bénéficiaires qui ne peuvent pas prétendre aux crédits classiques ni aux microcrédits de devenir propriétaires de leur véhicule.

  • Auto-école associative « entre 2 rives » par l’Espace des 2 rives à Pîtres

Faciliter l’insertion socio-professionnelle de personnes en grande précarité en levant les freins à la mobilité physique. Il s’agit de permettre à 35 stagiaires par an d’obtenir leur permis de conduire et de consolider leur projet professionnel.

·   Renforcer et améliorer l’accès à la mobilité » par Eure-mobilité à Louviers

Mettre en place des actions de locations et de formation en mettant à disposition des vélos à assistance électrique et des cyclomoteurs aux normes euro 5.

·   Permis pour l’avenir » par la Maison de Jeunes et de la Culture Bel Ebat à Evreux

Permettre à des personnes en difficulté de s’insérer socialement ou professionnellement par la mobilité. Cette auto-école sociale à la pédagogie adaptée est accessible pour un coût très réduit.

  • Top Permis Normandie » à Mont-Saint-Aignan

Proposer à des personnes en fortes difficultés financières d’obtenir le permis de conduire à moindre coût, par l’intermédiaire de la conduite supervisée.

·   Mobilité durable » par Actif Insertion à Fécamp

Accéder, en évaluation permanente, à la mobilité durable par l’acquisition de vélos électriques. L’association Actif Insertion est engagée depuis deux ans dans une logique d’Eco tourisme et de mobilité durable sur le bassin d’emploi Dieppois et sur la bande littorale.