Plus de 400 lycéens et apprentis sensibilisés à l’ESS : retour sur une année scolaire très ESS !

A l’occasion de la restitution régionale de l’appel à projet régional sur la « sensibilisation des lycéens et apprentis à l’ESS »,  jeunes et enseignants se sont retrouvés fin mai à CANOPE à Caen pour communiquer sur leurs projets et partager leur expérience.

Un pot d’accueil éthique a accueilli les élèves représentants les 10 établissements qui ont participé à l’action de sensibilisation à l’ESS initiée par la Région Basse-Normandie en 2012, en partenariat avec le Rectorat, et animée par la Chambre Régionale de l’Economie Sociale et Solidaire (CRESS) et l’Association Régionale pour le Développement de l’Economie Solidaire (ARDES). Tout au long de l’année scolaire ce sont plus de 400 lycéens et apprentis de 10 établissements du Calvados, de la Manche et de l’Orne qui ont découvert les fondements, les valeurs, les perspectives d’engagement, d’accès à l’emploi et de création d’activité offertes par cette économie.

A l’initiative des projets, des enseignants référents désireux de mieux connaître et faire découvrir à leurs élèves, une autre vision de la société et de leur rôle de citoyen.

Après un accueil par la CRESS et l’ARDES, les élèves ont assisté à un discours introductif de Madame Linda Lahalle, Déléguée régionale à l’Economie Sociale et Solidaire, et de Monsieur Frédéric Gomel, Inspecteur académique IRP (inspecteur pédagogique régional).

La CRESS et l’ARDES ont rappelé les objectifs du dispositif. Mobiliser les lycéens et apprentis autour de l’ESS qui a pour vocation d’encourager une transformation de la société par une autre façon de penser les rapports humains et l’économie en général, dans le respect de la personne et de l’environnement, sur des principes de solidarité, de lien au territoire de cohésion et d’utilité sociale, de développement durable et de création et juste répartition des richesses. D’interpeller sur une vision de l’avenir plus équitable et solidaire. De permettre une prise de conscience sur le pouvoir d’agir des jeunes générations et d’encourager et interpeller autour des questions liées à la création d’entreprises sociales et solidaires, au sens du travail, à l’implication citoyenne, aux modes de consommation responsable…. Voir faire naître des vocations.

La