Archives pour la catégorie Non classé

Apéro’Cravate Solidaire – 23 mars – Rouen

La Cravate Solidaire collecte des tenues professionnelles et les distribue à des personnes en recherche d’emploi. L’association les accompagne et les aide à se préparer à un entretien d’embauche. Elle organise une rencontre le 23 mars à Rouen.

Programme de l’Apéro’Cravate#6

  • 17h00 – 17h45 : Accueil des convives en chanson
  • 18h00 – 19h00 : Présentation de notre bilan 2017 et de nos perspectives 2018 co-animée par notre membre d’honneur Michel Hermann accompagné de témoignages de partenaires
  • 19h00 – 19h15 : Élection de la plus belle cravate fleurie
  • 19h30 – 20h00 : Échanges autour d’un verre

Toute la soirée notre Présidente & Fondatrice, Amélie CHARLET, sera présente et échangera avec vous.

Inscription souhaitée pour le lundi 19 mars 2018.

Dress Code : Cravate Fleurie

La Fehap et la Mutualité française estiment les établissements de santé privés à but non lucratif en danger

Dans un courrier commun adressé lundi 5 février à la ministre des solidarités et de la santé, la Fehap et la Mutualité Française dénoncent un projet de décret qui « met en danger la survie même de leurs établissements de santé privés non lucratifs ».

Soumis aujourd’hui à l’avis du Conseil d’Etat, ce décret pourrait provoquer une baisse de 2 à 3 % de leurs recettes qui « serait insupportable pour nos établissements », écrivent les fédérations.

Avec ce décret, les tarifs des établissements de santé privés à but non lucratif seraient minorés par rapport à ceux de l’hôpital public, alors que « nous partageons strictement les mêmes missions et que (…) nous respectons (…) le principe de non dépassement d’honoraires ».

Lire la suite

Lieux connectés : deux nouveaux labels normands

la Région lance deux labels « Tiers-lieux Normandie » et « Espace Public Numérique Normandie ». Ces labels permettent d’identifier sur les territoires des lieux ressources pour le numérique constituant ainsi un réseau intitulé « Réseau des Espaces Ressources pour le Numérique en Normandie ».

Tiers-lieux Normandie

« Tiers-lieux Normandie » est le label qui valorise des lieux dédiés à l’accueil de travailleurs, qu’ils soient indépendants, nomades « startupers » ou salariés d’entreprises, originaires de l’économie numérique ou non. Dotés d’espaces de travail partagés et collaboratifs, l’animation de ces  lieux est conçue pour développer le croisement des compétences et favoriser l’émergence de nouveaux projets. L’ambition est de labelliser 100 lieux en Normandie d’ici trois ans. Déposez votre candidature au label.

La Région propose également une aide financière pour encourager le développement de ces nouveaux services numériques.

Espace Public Numérique Normandie

Quant au label « EPN Normandie », il identifie des lieux dans lesquels le grand public pourra être initié au numérique ou approfondir ses connaissances du domaine. Les Normands pourront donc venir y développer leurs compétences numériques, en participant à des ateliers ou en collaborant à des projets. Jusqu’à 200 Espaces Publics Numériques (EPN) pourraient ainsi être labellisés d’ici 2020.

Grâce à ces dispositifs, la Région propose sur son territoire une qualité d’accueil et de services ainsi qu’un accompagnement par des équipes aux compétences reconnues à tous les Normands pour leurs projets et besoins numériques.

Plus d’informations

Energies renouvelables – Un nouveau dispositif de soutien aux projets citoyens

EnRciT est le nouvel outil de financement pour soutenir les projets citoyens d’énergies renouvelables lancé le 29 janvier par le Ministère de la Transition écologique et solidaire en partenariat avec l’ADEME, la Caisse des Dépôts, le Crédit Coopératif, l’Ircantec et Energie partagée.

Doté d’un montant total de 10 M€ par la Caisse des Dépôts, le Crédit Coopératif et l’Ircantec, EnRciT a pour objectif d’intensifier cette dynamique en investissant au côté des citoyens, notamment pour la phase de développement des projets. Ce sont quelque 150 projets qui pourront ainsi se concrétiser dans les territoires ces 10 prochaines années.

Plus d’informations

Appel à projets Innovation action jeunes jusqu’au 30 mars

La CAF de Seine-Maritime lance un appel à projets favorisant l’émergence d’actions en faveur de la jeunesse. Il s’agit de favoriser la participation, l’engagement des jeunes et de créer des ambitions favorables au développement de leur autonomie.

Cette année, en s’associant avec Wweeddoo (plate-forme de financement participatif pour les jeunes), elle souhaite s’impliquer davantage dans une démarche multi-partenariale. Grâce à cet outil, l’accompagnement pourra prendre de nouvelles formes (conseils personnalisés, mise en réseau, soutien logistique,…). Ce partenariat permettra également de mieux promouvoir ces projets en les rendant visibles par le plus grand nombre.

Appel à projet
Déposer sa candidature

Peut-on parler performance dans l’ESS ? – 13 février – Caen

Quelles bonnes pratiques pour être performant dans l’ESS ?
Quelles possibilités pour automatiser, rendre traçables les processus de nos organisations ?
Quelles possibilités de mutualisation pour rendre les structures, petites et grandes, plus performantes ?

Dans le cadre des Mardis Management, l’IAE Caen a souhaité convier deux intervenants sur la performance dans l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) :

  • Dominique Roche, Directeur Général de l’ACSEA (Association Calvadosienne pour la Sauvegarde de l’Enfant à l’Adulte) & Déléguée Régionale Normandie pour l’UDES (Union des Employeurs de l’Economie Sociale et Solidaire)
  • Dominique Chabord, Ingénieur informaticien, fondateur de l’hébergeur solidaire SISalp, défendeur du modèle Open Source, promoteur du progiciel intégré de gestion Open Source Tryton, utilisé et mutualisé entre autres par de grandes ONG

La conférence sera animée par Jean-Christophe Frydlender, Maître de conférences, Responsable du master Management de l’économie solidaire à l’IAE Caen.

Inscription

Posez vos questions dès à présent sur Twitter avec le hashtag #PerformanceESS, elles seront abordées lors de la conférence !

Lancement de l’initiative « French IMPACT » et de l’Accélérateur national d’innovation sociale

Jeudi 18 janvier, Christophe Itier avec le soutien de 3 ministères celui de N.Hulot (Ministre de la Transition écologique et solidaire), de J.Blanquer (Ministre de l’Education nationale) et de Julien Denormandie (secrétaire d’État auprès du ministre de la Cohésion des territoires), a officiellement lancé l’accélérateur d’innovation sociale rebaptisé « French Impact ».

Objectifs de l’accélérateur

– Fédérer une communauté d’acteurs de l’innovation sociale en mettant en place une plateforme digitale French Impact ;
– Mobiliser 1 milliards d’euros de financement publics et privés en 5 ans pour l’amorçage et le changement d’échelle ;
– Favoriser la simplification administrative et l’expérimentation avec un réseau de « Hackers publics » French Impact ;
– Mieux évaluer l’impact social ;
– Soutenir l’écosystème et les territoires innovants avec une labellisation French impact.

 

Calendrier

Janvier 2018 : appel aux Pionniers French Impact – un appel à projet a été lancé le 18 janvier. Il a pour objectif de repérer et soutenir le développement de projets innovants (10 à 15) et de permettre que des innovations locales puissent devenir des solutions duplicables au niveau national. Pour répondre à l’appel à projet : https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/lancement-lappel-projets-pionniers-french-impact.
Février 2018 : lancement de la plateforme dédiée à l’accélérateur ;
Mars 2018 : appel à candidature permettant de labéliser les accompagnateurs et les territoires innovants ;
Mai/Juin 2018 : lancement sur les territoires pilotes de la FrenchImpact ;
Janvier 2019 : déploiement national du dispositif dans toutes les régions.

 

Copiloté avec la Caisse des Dépôts, un appel à projets destiné à permettre à dix à quinze innovations sociales « pionnières » de changer d’échelle. Sont également prévus : un fonds d’amorçage, une plateforme d’animation d’une communauté sous le label « French impact » et un appui aux structures et réseaux d’accompagnement dans les territoires, dont les collectivités les plus engagées en la matière.

Le gouvernement veut lever 1 milliard d’euros sur cinq ans pour « accélérer » l’innovation sociale

Avec la Caisse des Dépôts comme partenaire principal – partenaire financier, mais aussi ensemblier et tiers de confiance – , la démarche aura deux objets principaux : l’amorçage et le changement d’échelle. Un fonds d’amorçage – ou un réseau de plusieurs fonds d’amorçage – sera ainsi lancé au deuxième trimestre 2018 pour de plus petites structures. L’objet principal du « French tech » sera de mobiliser des fonds publics et privés pour le changement d’échelle d’innovations ayant déjà fait leur preuve localement. Seront mobilisés notamment : des fonds préexistants, les ministères dans le cadre des « plans transversaux » qu’ils portent – plan d’investissement, plan compétences, plan pauvreté… –, les collectivités.

Des « territoires pilotes » pour déployer la méthode sur les territoires

Au-delà, un soutien aux territoires sera conduit à partir de mars, à travers un appel à candidatures ciblé sur les structures d’accompagnement – incubateurs notamment –, mais aussi sur les démarches type pôles territoriaux de coopération économique (PTCE) et startups de territoires ou encore sur les collectivités. Des « territoires pilotes » seront sélectionnés à partir de mai ou juin, « pour déployer cet accélérateur, pour ensuite, dès 2019, aller vers un déploiement national

Un label « French impact » et une plateforme pour rassembler « ceux qui innovent » 

Avant cela, en février, sera lancée une plateforme destinée à animer une communauté sous la bannière « French impact », à fédérer des entrepreneurs sociaux – associations, coopératives, … « peu importent les statuts, ceux qui innovent » – , des « entreprises engagées », des investisseurs, des collectivités.
Par ailleurs, un réseau de « hackers French impact » sera déployé dans les ministères et les territoires pour tenter de lever les blocages administratifs et réglementaires que rencontrent les entrepreneurs sociaux.

 

Clip French Impact

 

Quelques ressources sur le sujet

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/french-impact-innover-au-service-linteret-general#xtor=RSS-22

https://www.lesechos.fr/economie-france/social/0301165960163-un-plan-de-soutien-aux-entreprises-et-associations-a-vocation-sociale-2145992.php

Dossier de presse : https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/sites/default/files/2018.01.18_lancement_accelerateur_dp.pdf

 

Conférence « La région investit dans les quartiers prioritaires » – 23 février – Rouen

A l’occasion du lancement de la 2ème édition de ses appels à projets en faveur des habitants des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville, la Région vous invite à venir échanger sur les actions mises en place pour faciliter l’accès à l’emploi et à la formation, en présence d’acteurs de la politique de la ville réunis autour de tables rondes.

Une invitation et le programme détaillé vous seront transmis dans les prochains jours

Inscription obligatoire