Archives pour la catégorie Actualité

[Webinaire] Créer une entreprise en économie sociale et solidaire – 10 mars

Créatrices de biens et de services indispensables à la société, les structures d’ESS offrent un modèle d’économie résiliente, solidaire et engagée.

Vous avez une idée de création d’entreprise d’économie sociale et solidaire (ESS) implantée en Normandie ? Votre projet propose des réponses aux enjeux de transition économique, sociale et environnementale : lien social, alimentation durable, transition énergétique, circuits courts, croissance durable, égalités, économie circulaire, éducation, ancrage local etc. ?

Participez aux webinaires organisés par la CRESS Normandie !
Contenu proposé :

  • Entrepreneuriat en ESS : définition, statuts…
  • Conseils méthodologiques pour la structuration des projets
  • Présentation des ressources d’accompagnement : parcours ESS « Ici je monte ma boîte », coopératives d’activité et d’emplois…
  • Partages d’expériences entre porteurs de projets
  • Échanges, questionnements divers

Informations pratiques :
Public : porteurs de projet (idée ou création d’entreprise)
Réunion en visioconférence (lien de connexion envoyé après validation de l’inscription) 
👉Inscription gratuite obligatoire
Nombre de places limité

Contact : CRESS Normandie : entreprendre@cressnormandie.org

Appels à projets de l’ADEME 2021

En 2021, l’ADEME porte de nombreux appels à projets dans le cadre du Plan « Francerelance ». Dans tous les domaines de la Transition écologique, des aides peuvent être apportées aux entreprises et aux collectivités.

Cet accompagnement permet à ces collectivités et entreprises de maîtriser leurs dépenses d’énergie, diminuer leurs charges, réduire leurs impacts environnementaux, dans différents domaines : 

  • Transition énergétique : économies d’énergie, production de chaleur renouvelable
  • Économie circulaire : réduction et recyclage des déchets, récupération d’énergie en entreprises, éco-innovations, méthanisation
  • Démarches territoriales : actions énergie-climat des collectivités, transport, mobilité

Appels à projets de l’ADEME

APPEL A MANIFESTATION D’INTERET 2021 STRUCTURATION DE LA LOGISTIQUE DES CIRCUITS COURTS ALIMENTAIRES ET DE PROXIMITE JUSQU’AU 15 MARS

Cet appel à manifestation d’intérêt vise à inciter les acteurs agricoles, opérateurs logistiques et collectivités à expérimenter et collaborer dans une logique vertueuse permettant de renforcer l’accès à une alimentation de proximité et l’attractivité du territoire normand.

Cet AMI est ouvert à tout porteur de projet, notamment les agriculteurs ou groupements de producteurs, les associations, les collectivités, les établissements publics, les opérateurs économiques quelle que soit leur taille (transporteurs, coopératives, IAA, grossistes, artisans, grande distribution…), les structures de recherche.

Candidater

Appel à projets départemental « Jardins partagés ou collectifs » jusqu’au 15 mars

L’appel à projets départemental « Jardins partagés ou collectifs » bénéficie d’une enveloppe de 110 000 € pour l’Eure.

Les dossiers peuvent être déposés par les associations, les collectivités territoriales (et leurs groupements) ainsi que par les bailleurs sociaux. Tout en visant la production de produits consommables par les habitants, les projets attendus doivent répondre aux enjeux du développement durable, de transition agro-écologique et climatiques, d’alimentation et de biodiversité. La participation des habitants à la vie du jardin (formations, conseils sur les bonnes pratiques, repas de quartier, expositions, projections etc.) et la gestion du site sont aussi attendus. Il s’agit de soutenir un lieu de vie ouvert sur le quartier avec des liens avec d’autres structures (associations de riverains, écoles, collèges et lycées, maisons de retraites, hôpitaux, centres sociaux, commerces de proximités, …), convivial, facilitant les rencontres entre générations et cultures diverses.

Candidater

2 appels à projet « Plantons des haies » jusqu’au 30 avril

Cette mesure permet d’aider les projets de plantation de haies et de soutenir les actions d’animation en faveur de la haie.

Calendrier indicatif 2021 des phases d’instruction de ces appels à projet :

  • AAP 2021 n°1 : du 01/02/2021 au 30/04/2021
  • AAP 2021 n°2 : du 01/05/2021 au 01/10/2021

Candidater

Prix régional ESS du développement économique pour Le Producteur Local

Le 5 février, Le Producteur Local de Belbeuf a reçu le Prix régional ESS du développement économique de 2 000 € par Lynda Lahalle, conseillère régionale déléguée à l’Economie sociale et solidaire (ESS). Les Prix de l’ESS sont organisés chaque année dans le cadre du Mois de l’économie sociale et solidaire et coordonnés par la CRESS Normandie.

Le Local est une Société Coopérative d’Intérêt Collectif, une SCIC. Elle associe l’intégralité des producteurs qui fournissent le magasin, les clients et les salariés qui souhaitent participer au développement de la société.

Pour y vendre ses produits, le producteur doit être associé. Le magasin encaisse pour le compte des associés et redistribue tous les mois toute la marge directement à chaque producteur. De son côté, chaque associé règle une cotisation mensuelle qui couvre toutes les charges. Cette contribution est calculée en fonction des différentes charges annuelles : les salaires, le loyer du local, l’eau, l’électricité…La société n’a pas vocation à réaliser de bénéfices mais s’assure de couvrir les charges nécessaires à son développement.

Les produits répondent à des critères de respect de la santé des consommateurs et de l’environnement.

 Aujourd’hui « Le Producteur Local » ce sont six points de vente situés à Bois-Guillaume, au Havre, à Belbeuf, à Caen, à Paris et à Beauvais.

Informations pratiques

Le Producteur local, ZAC des Genetais à Belbeuf (tél. 02 35 02 04 48). Ouvert du mardi au samedi, de 9 h 30 à 19 h 30.

Site internet https://leproducteurlocal.fr/

Fonds national d’accompagnement vers et dans le logement (FNAVDL) jusqu’au 6 mars

Ce fonds finance des actions d’accompagnement personnalisé pour :

– des personnes reconnues prioritaires et auxquelles un logement doit être attribué en urgence au titre du droit au logement opposable (DALO), en application du cinquième alinéa du II de l’article L. 441-2-3 du CCH ;

– des ménages en situation de difficultés financières et/ou sociales (personnes à la rue et/ou en centres d’hébergement, victimes de violences conjugales, jeunes sortants de l’Aide sociale à l’enfance, etc.) et relevant des politiques d’hébergement et d’accès au logement.

– de la gestion locative adaptée de logements destinés à ces personnes, favorisant leur accès à un logement et leur maintien dans le logement.

Un accord entre l’État et l’Union Sociale pour l’Habitat a permis la refonte et le renforcement du Fonds national d’accompagnement vers et dans le logement (FNAVDL), avec l’abondement de 15 millions d’euros par an, par les bailleurs sociaux.

À partir de 2020, les actions répondant aux objectifs du logement d’abord et menées en partenariat par des bailleurs sociaux et des associations sont désormais cofinancées par l’État et les bailleurs sociaux via le FNAVDL dans le cadre d’appels à projets régionaux.

Le présent appel à projets 2021 en direction des bailleurs sociaux normands et leurs partenaires s’inscrit dans cette dynamique, pour une enveloppe générale de 360 070€.

En s’appuyant sur les différents attendus présentés dans le cahier des charges, les porteurs de projets sont invités à présenter leur demande de la manière la plus complète possible. Ils adresseront, par voie électronique, leur demande de concours financier, en indiquant comme objet du courriel « FNAVDL Candidature AAP 2021 »

– à la Direction Régionale et Départementale de la Cohésion Sociale (qui deviendra la DREETS au 1er avril), à l’adresse drdjscs-cs-norm@jscs.gouv.fr

– avec copie à l’UHS de Normandie : arhlmn@union-habitat.org

Fonds de développement de la Vie Associative (FDVA 1) pour la formation des bénévoles jusqu’au 26 mars

Peuvent être soutenues des formations centrées sur le projet associatif et les activités de l’association, dites « spécifiques ». Mais aussi des formations liées au fonctionnement courant de l’association, dites « générales » : (ex : gestion des ressources humaines, comptabilité, communication, informatique, etc.), a priori transposables dans d’autres associations et le cas échéant mutualisables.

Le niveau de maîtrise de la compétence visée par la formation (initiation ou approfondissement) est à spécifier par l’association. http://normandie.drdjscs.gouv.fr/spip.php?article1878